Création de "Sages-Femmes Sans Frontières"


 

Qui suis-je?

 

  Je me présente, je m'appelle Delphine Wolff , j'ai 38 ans. Sage-femme de formation, je suis diplômée également en Santé Publique Internationale, Administrateur Géopolitique, et expert référent en SMI (santé maternelle infantile) et SONUB (Soins Obstétricaux néonataux d'Urgences de Base).

 

Forte de plus de 14 ans d'engagement auprès d'ONG, sur divers continents et différents contextes (développement, catastrophes naturelles, conflits armés...) l'HUMANITAIRE est ma passion et tous les matins je ne cesse de penser à tous les sourires que j'ai croisé et menottes que j'ai serré.

 

C'est en 2007 que j'ai créé l'Association entièrement bénévole, à but non lucratif, de Loi 1901:

 

 

 

 

afin de lutter contre la mortalité maternelle et infantile

dans les pays en voie de développement.

 

 


 

Les actions de SFSF sont diverses:

 

  • Assistance et réalisations d'accouchements en zones isolées de toutes structures sanitaires,
  • Formation des accoucheuses traditionnelles, recyclage des infirmieres et sages-femmes...
  • Consultations pré,post-natales et pédiatriques,
  • Création de maternités, d'écoles de sages-femmes / nurses / infirmières, de centres de réinsertion pour les enfants défavorisés,
  • campagnes de prévention et de promotion à la santé (VIH-sida, mariage précoce, hygiène....contraception....)
  • bref, tout ce qui touche à la santé globale de la santé materno-infantile au coeur des défavorisées et isolées.

 

                                                    (Delphine - mission Inde du sud 2014)

 

 


 

L'ESPRIT DE SFSF:

 

Les membres de SFSF sont TOUS bénévoles,
l'association ne compte aucun salarié.

Chaque bénévole finance intégralement sa mission (billet d'avion, visa, frais de vie sur place...).
Ainsi tous les dons vont directement aux populations pour des achats de matériel, frais médicaux, construction...

Les bénévoles partent sur leurs congés pour des missions allant de 15 jours à 2 mois.

 

Lors des missions nous vivons au plus près des populations, nous utilisons les transports locaux (bus, taxi brousse...) et nous sommes la plus part du temps nourris et logés par les partenaires locaux.

 

 

 



 

 

Transport de notre matériel pour Boukombé (Bénin)